Quand j’ai réalisé que je n’étais pas sauvé par ma productivité

On a tous des jours où on a l’impression de ne pas être productifs. On n’arrive pas à travailler. On a du mal à se motiver. On n’avance pas. A la fin d’une journée comme celle-là, on peut vraiment se sentir découragé. A quoi à servi ma journée ? J’aurais pu faire tellement de choses, et je n’ai rien fait ! Tant d’heures perdues qui se sont envolées à tout jamais…

La dernière fois, en rentrant chez moi après une de ces journées, j’ai réfléchi à la journée écoulée. C’est vrai que, du point de vue de la productivité, la journée n’avait pas été terrible. Elle avait même été nulle. Mais en méditant sur ces choses, j’ai été vraiment encouragé en réalisant que je n’étais pas sauvé en raison de ma productivité.

Je ne suis pas sauvé par ce que je fais, mais par ce que Dieu a fait

En tant que chrétiens évangéliques, on est au clair sur le fait que l’on est pas sauvés en raison de nos bonnes œuvres. Si Dieu nous sauve, c’est par la grâce seulement. Il ne nous sauve pas « à cause des actes de justice que nous aurions pu accomplir, mais conformément à sa compassion, à travers le bain de la nouvelle naissance et le renouvellement du Saint-Esprit qu’il a déversé avec abondance sur nous par Jésus-Christ notre Sauveur. » (Tite 3.5-6) On sait ces choses !

Mais on a souvent plus de mal à réaliser qu’on n’est pas sauvés non plus en raison de notre performance spirituelle du quotidien. Si Dieu nous regarde favorablement, ce n’est pas parce que nous sommes de bons chrétiens, mais parce que Jésus a pris sur lui nos fautes, et qu’il nous a couvert de sa justice. Nous ne sommes pas sauvés par ce que nous faisons, mais nous sommes sauvés par ce que Dieu a fait en Jésus. C’est la mort et la résurrection de Jésus qui sont la base de notre salut. Jésus a payé pour nos péchés, il a effacé la dette qu’on ne pouvait pas payer. Et il nous revêt de son obéissance parfaite, totale. Quelle assurance ! Quel espoir !

Cela veut dire que ma productivité n’affecte pas mon salut. Même en sortant d’une journée terrible du point de vue de la productivité, je peux être heureux. Parce que Dieu me voit comme entièrement juste à ses yeux, grâce à Jésus. Loin d’être un encouragement à la paresse, c’est au contraire une source de motivation extraordinaire !

Ma joie ne se trouve pas dans ma productivité, mais en Jésus

C’est donc dans l’Evangile que doit se trouver la source de notre joie, pas dans notre productivité. Notre productivité fluctue – elle est parfois bonne, parfois moins bonne. Mais la grâce de Dieu en Jésus ne varie pas. L’Evangile est toujours aussi glorieux, la croix toujours aussi puissante, et le pardon de Dieu toujours aussi abondant.

Si ma joie dépend de ma productivité, elle connaîtra des hauts et des bas (et souvent des bas, il faut l’avouer). Mais si ma joie se fonde sur la croix de Jésus, alors elle sera stable et éternelle. Ma joie se trouve dans le fait que je suis juste aux yeux de Dieu. Sauvés. Vivant pour toujours. Gloire à Dieu !

Comment était ta journée ?

Après ces réflexions sur le chemin du retour, je suis arrivé chez moi et j’ai rencontré un ami. Tout naturellement, il m’a demandé des nouvelles : « comment était ta journée ? » J’ai alors pu lui répondre, la joie dans le cœur : « Du point de vue de la productivité, c’était nul. Mais du point de vue de Dieu, c’était excellent, parce que je suis juste à ses yeux. »

La prochaine fois que l’on vous posera cette question, répondez avec assurance, en vous basant sur l’oeuvre de Dieu en Jésus, et pas la vôtre !

View All

4 Comments

  1. Merci, je me retrouve vraiment dans cet article. difficile de ne pas se voir (ou voir sa journée) en fonction de ce que l’on apporte aux autres, à la société, à sa boite. c’est une question d’education je pense, et j’ai vraiment du mal à passer au dessus de tout cela.
    En Christ

    Répondre

    1. Oui, c’est vrai ! Merci Bruno pour votre commentaire.

      Répondre

  2. voici un article qui va dans le meme sens

    https://www.thegospelcoalition.org/article/sabbath-sermon-ambitious/

    Bonne lecture

    En Christ.

    Répondre

    1. Très bon article, merci pour le partage !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *