Pourquoi évangéliser si ce n’est pas écrit dans la Bible ? (John Chapman)

On peut parfois s’interroger, ou être interrogé par d’autres, sur le fait qu’il n’y a pas dans la Bible de commandement clair et direct à l’évangélisation personnelle qui concernerait chaque chrétien. Dans un de ces ouvrages sur l’évangélisation (excellent, par ailleurs), John Chapman offre une petite illustration à ce sujet qu’il me semble intéressante à partager ici :

Il y a des activités qui sont implicites dans ce qu’enseigne la Bible et qui en découlent, même si ces activités ne sont pas demandées de manière spécifiques avec des instructions précises, comme « tous les chrétiens doivent lire leur Bible régulièrement ».

En fait, supposons que quelqu’un dise, « je ne dois pas lire ma Bible régulièrement, parce que je ne trouve aucun commandement à ce propos dans le Nouveau Testament; en fait, je ne trouve même pas beaucoup d’exemples de chrétiens ordinaires qui le font dans le Nouveau Testament. Donc je peux le faire si je pense que c’est un de mes dons; ou je peux ne pas le faire. Et je n’encouragerai certainement personne d’autre à le faire. »

Ne penserions-nous pas qu’une telle attitude est bizarre et pharisienne ? Etant donné que nous avons maintenant accès à la Bible, et étant donné à quel point la parole de Dieu est précieuse, et le rôle vital qu’elle joue à nourrir notre vie chrétienne, pourquoi ne lirions nous pas notre Bible et n’encouragerions nous pas les autres à faire de même ?

C’est exactement la même chose quand on s’intéresse au rôle du chrétien dans l’évangélisation. Etant donné ce que la Bible enseigne, et les exemples qui nous y sont offerts, il y a un grand encouragement et exhortation pour les chrétiens à se retrousser les manches pour s’impliquer dans l’oeuvre de l’Evangile.

Ne pas annoncer l’Evangile, quand on en connaît la valeur éternelle, est insensé. L’Evangile est un message qui, en lui-même, invite à être partagé. Il concerne des richesses infinies (cf. Ephésiens 3.8) qu’on peut faire découvrir à un monde rempli d’âmes qui en ont cruellement besoin…


Tiré de Know and Tell the Gospel, John Chapman, Matthias Media, Sydney, 1998, 213p.

View All

4 Comments

  1. Bonjour,
    indépendamment de la bonne approche que vous faites dans votre article pour pousser les chrétiens à évangéliser, il me semble que l’ordre est quand même donné par notre Seigneur Jésus Christ Lui-même pour évangéliser !
    Marc 16:15 nous demande d’ « ALLEZ PARTOUT… » dans le monde est faire de disciples… je pense que c’est une injonction claire de Sa part.
    Romains 1:5 l’apôtre Paul rappelle la mission qu’il a reçu du Seigneur et cet appel est our tout chrétien…

    Soyez béni en Christ

    Répondre

  2. Ce qui est insensé c’est de vouloir « évangéliser » (le terme n’existe même pas dans la Bible) … alors que le Christ nous appel à faire des disciples. Ce qui est insensé c’est de pas avoir la préoccupation et l’assurance d’être d’abord soi-même un disciple… Un grand et profond désordre a mes yeux dans nos églises.

    Répondre

    1. Bonjour Emile, avez-vous vu l’article ? Pensez-vous vraiment qu’on ne doit pas évangéliser parce que le terme n’existe pas dans la Bible ?

      Répondre

  3. Salut,

    je pense qu’Emile voulait plutôt opposer évangélisation et discipulat. Je pense au contraire qu’il ne faut pas opposer les deux car l’annonce de l’évangile (définition d’évangélisation) est une étape indispensable du discipulat. Et nous le voyons clairement dans la Bible.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *