Oui, il y a encore des peuples non-atteints aujourd’hui

Quand on pense aux peuples non-atteints, on croit souvent que ce concept a pris fin au 19e siècle. Il y a eu William Carey, Hudson Taylor, et beaucoup d’autres courageux qui faisaient des trajets de plusieurs mois en bateau pour atteindre des tribus reculées. Maintenant, pense-t-on, tout ça est fini. Les peuples non-atteints ne sont plus d’actualité. Pratiquement tout le monde sur terre a entendu l’Evangile, ou a au moins les moyens de l’entendre ! Mais cette idée populaire n’est pas vraie.

Un peuple non-atteint, c’est quoi ?

Un peuple non-atteint est un peuple qui n’a jamais été atteint par l’Evangile. C’est une tribu ou un groupe ethnique au sein duquel il n’y a pas de chrétiens (ou pas assez pour qu’ils atteignent leurs contemporains). Ce sont des gens qui vivent – et meurent – sans entendre parler de la bonne nouvelle de Jésus !

Voici la définition qu’en donne la mission IMB (présidée pour le moment par David Platt) :

Les peuples non-atteints sont ceux au milieu desquels Christ est majoritairement inconnu, et où l’Eglise est dans l’incapacité de faire connaître Christ au sein de sa population sans aide extérieure. (source)

La France et la Belgique ne sont-ils pas aussi des pays non-atteints ?

Dans l’usage contemporain, on définit parfois les peuples non-atteints comme ceux qui ont moins de 2% de la population qui est évangélique. Si on s’en tient à cette définition, oui, la France et la Belgique sont également des peuples non-atteints.

Seulement, il me semble y avoir une distinction fondamentale que cette définition ne fait pas. En France et en Belgique, l’Eglise a les moyens d’atteindre les gens qui ne sont pas atteints. On a juste besoin d’un coup de pied dans le derrière ! Nous avons non seulement les ressources humaines, mais également financières et matérielles. L’Eglise est suffisamment établie pour former, équiper et envoyer les chrétiens atteindre leurs contemporains.

Les peuples non-atteints n’ont pas toutes ces ressources. Nous avons une dizaine de traductions de la Bible, ils n’en ont pas une. Ils n’ont pas d’outils pour étudier la Bible et pour l’enseigner, pas de livres, pas de blogs et pas – ou très peu – de ressources dans leur langue.

Il y a beaucoup plus de peuples non-atteints qu’on pense

Le site Joshua Project (EN) fait un super travail pour apporter des informations concernant les non-atteints. Selon ce site, il y a à ce jour plus de 6 000 peuples caractérisés par le label « non-atteint ». Cela représente plus de 3 milliards de personnes, soit plus de 40% de la population mondiale.

On ne réalise pas le nombre de peuples non-atteints jusqu’à ce qu’on regarde les chiffres. Et c’est impressionnant. Ces statistiques ne devraient pas nous décourager, mais plutôt nous motiver à mettre les peuples non-atteints en priorité de nos vies communautaires et individuelles.

Prenons également conscience que les peuples non-atteints ne sont pas forcément où on pense. L’afflux massif de réfugiés en Europe nous permet d’être en contact avec des gens issus de ces peuples non-atteints ! C’est une opportunité énorme, nous pouvons leur annoncer librement l’Evangile, ce qui n’est pas le cas dans leur pays.

Mettons les non-atteints en priorité

Nous avons l’assurance qu’un jour, devant le trône de l’agneau, il y aura une foule issue « de toute nation, de toute tribu, de tout peuple et de toute langue » (cf. Apocalypse 7.9). Jésus veut racheter des gens issus de toutes les ethnies – et il le fera (cf. Apocalypse 5.9).  Nous avons la joie de prendre part à ce plan en priant, investissant notre temps, notre argent et nos vies afin que l’Evangile porte du fruit et progresse jusqu’aux extrémités de la terre. Quel privilège énorme d’être ouvriers avec Dieu (cf. 1 Co 3.9) !

Pour aller plus loin :

Je vous conseille cet article de Stéphane Kapitaniuk où il recense quelques ressources pour parler des non-atteints dans votre Eglise.

Le site Joshua Project (une mine d’or).

Aux Etats-Unis, il y a une conférence qui vise à informer, équiper et motiver les étudiants en vue de l’annonce de l’Evangile parmi les peuples non-atteints : CROSS Conference. Si quelqu’un a un billet d’avion à donner pour Louisville, il ne pourrait pas me faire plus plaisir !

View All

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *