Nous pouvons dormir car Dieu ne dort pas

A côté de mon lit, j’ai accroché cette phrase dont je veux me souvenir : « Dieu est souverain. Je ne le suis pas. » C’est un rappel dont j’ai besoin, parce que j’ai tendance à l’oublier.

J’ai tendance à oublier que Dieu peut accomplir son plan sans moi, et qu’il n’a pas besoin de moi. J’ai tendance à oublier que c’est Dieu qui sauve, et pas moi. J’ai tendance à oublier que c’est Dieu qui transforme les cœurs, et pas moi. J’ai tendance à oublier que Dieu est Dieu et que je ne le suis pas.

En tant que chrétiens, on peut facilement tomber dans le piège de l’activisme. Ça part d’un bon sentiment, puisqu’on a envie de servir de tout notre cœur le Dieu qui nous a sauvés. On veut vivre à fond pour lui. Mais on peut tomber dans une surcharge d’activités où l’on en vient à penser que c’est nous qui faisons avancer l’oeuvre de Dieu, et non pas lui qui l’accomplit en nous utilisant gracieusement.

Les deux premiers versets du Psaume 127 sont un rappel bienfaisant pour nous :

« Si une maison n’est pas construite par l’Eternel, ceux qui la construisent travaillent inutilement ; si une ville n’est pas gardée par l’Eternel, celui qui la garde veille inutilement. C’est inutilement que vous vous levez tôt, que vous vous couchez tard et que vous mangez un pain gagné avec peine : il en donne autant à ses bien-aimés pendant leur sommeil. » – Psaumes 127.1-2

On peut s’activer, faire toutes sortes de choses et travailler dur… Mais si ce n’est pas Dieu qui agit, alors on est en train de s’épuiser en vain. C’est inutile. On ferait mieux de rester dans notre lit. Dieu n’a pas besoin de nous pour accomplir son plan, même s’il choisit de nous utiliser, bien que nous soyons imparfaits.

Aller dormir n’est pas un acte banal

Aller dormir semble être un acte banal. Mais en fait, c’est un acte profond qui nous amène à nous rappeler à la fois de qui nous sommes et de qui est Dieu.

Nous dormons parce que nous ne sommes pas Dieu. Nous dormons parce que nous en avons besoin. Nous sommes des êtres humains créés et nous avons besoin de repos, contrairement à Dieu. Nous dormons parce que sans ça, nous allons vite défaillir…

En revanche, Dieu ne dort pas parce qu’il est Dieu. C’est ce qu’on voit dans ce verset bien connu : « Non, il ne somnole pas, il ne dort pas, celui qui garde Israël. » (Ps 121.4) Dieu n’a pas besoin de repos, dans le sens repos physique. Il n’est jamais fatigué. Il est toujours à l’oeuvre, attentif au monde et agissant pour sa gloire.

C’est profondément encourageant, parce que cela veut dire qu’on peut dormir dans la paix. On peut aller dormir, parce que ça n’empêche pas Dieu d’agir. Au contraire, c’est un acte de confiance en Dieu. Dormir c’est dire à Dieu : « tu es Dieu, et je ne le suis pas. Tu es souverain, et je ne le suis pas. » Dormir c’est réaliser que Dieu peut très bien agir sans nous. Dormir c’est se souvenir que c’est Dieu qui agit, et pas nous. Que c’est Dieu qui sauve, et pas nous. Que c’est Dieu qui transforme, et pas nous.

Nous pouvons dormir dans la paix chaque nuit, parce que Dieu est Dieu. Le monde continuera à tourner. Dieu continuera à œuvrer pour le progrès de l’Évangile dans le monde. Il continuera à sauver. Il peut agir dans mon Eglise, ma famille ou cette situation compliqué, même quand je dors. Dormir est bienfaisant, parce que ça nous amène à contempler la souveraineté de Dieu sur toutes choses. Dieu contrôle le monde, et son plan s’accomplira.

Quel encouragement, n’est-ce pas ? Nous pouvons dormir, parce que Dieu ne dort pas. Alors ce soir, avant de fermer les yeux, souvenez-vous : Dieu est souverain. Nous ne le sommes pas. Et nous pouvons donc dormir dans la paix !

View All

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *