Blog & ressources centrés sur Christ
Vie chrétienne/Église

Calvin sur la gourmandise, la mode et notre chair

Voici quelques lignes de Jean Calvin à propos des désirs de la chair et de la reconnaissance à Dieu pour ses dons.

Les biens dont nous jouissons ont été créés afin que nous reconnaissions leur Auteur et que nous bénissions sa bonté par des actions de grâces. Où sera l’action de grâces, si, par gourmandise, tu absorbes tellement de vin et de nourriture que tu en deviennes stupide, inutile pour le service de Dieu et incapable de faire ce qui relève de ta vocation ? Où est la reconnaissance envers Dieu, si l’abondance incite la chair à de mauvais désirs, infecte l’intelligence d’impuretés jusqu’à l’aveugler et à l’empêcher de discerner le bien et le mal ? Comment remercier Dieu qui nous donne les vêtements que nous portons, si leur style nous pousse à l’orgueil et au mépris des autres, si la coquetterie incite à la séduction ? Comment, dis-je, reconnaîtrons-nous notre Dieu si nous contemplons uniquement la mode de nos habits ?

Plusieurs, en effet, ne se préoccupent que de la satisfaction de leurs sens au point que cela devient une obsession. D’autres se délectent tellement avec l’or, le marbre et les œuvres d’art qu’ils se mettent à ressembler à des pierres, qu’ils sont transmués, pour ainsi dire, en métaux et deviennent semblables à leurs idoles. Les odeurs de cuisine obsèdent tellement quelques-uns qu’il leur devient impossible d’être sensible à quoi que ce soit de spirituel. On pourrait en dire autant de tous les autres biens.

On voit donc, maintenant, que la liberté d’abuser des dons de Dieu est déjà quelque peu limitée et que la règle énoncée par Paul se trouve soulignée : « Ne vous mettez pas en souci de la chair pour en satisfaire les convoitises » (Romains 13.14). Si on concède trop ses appétits, leurs exigences frisent vite la démesure.
Calvin – Institution de la religion Chrétienne en français moderne – III, X, 3

2 Comments

  1. Laurent Dv

    Bah alors, tu t’es quand même mis à l’Institution !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *